l’éclairage vert

Publié le par LVD Sabine

 

L’éclairage vert, ça désigne qu’on économise des énergies en augmentant l’efficacité des appareils électriques et de leur système dans le but de réduire les polluants atmosphériques au cours de la production de l’électricité et les gaz de serre, de protéger l’environnement, d’améliorer la qualité de vie, d’élever l’efficacité du travail et de bâtir la culture d’éclairage représentant la civilisation moderne.

L’éclairage vert est une idée proposée par l’office de la protection de l’environnement au début des années quatre-vingt dix du siècle dernier. La connotation complète de l’éclairage comporte quatre indices indispensables : haute efficience et économie d’énergies, protection de l’environnement, sécurité et confort. Haute efficience et économie d’énergies, ça veut dire qu’on peut obtenir l’éclairage suffisant en consommant peut d’énergies électriques afin de réduire sensiblement les émissions des polluants de l’usine électrique et de protéger l’environnement. Sécurité et confort, ça désigne que l’éclairage est limpide, doux et qu’il n’y a pas de rayons ultraviolets, éblouissants et d’autres lumières nuisibles. De plus, il n’y a pas de pollution d’éclairage.

Dans le contexte où le monde souffre de pénurie d’énergies et toutes les nations soutiennent l’économie d’énergies et la réduction des émissions, les mesures d’économie se multiplient à n’en plus finir, et des mesures de réduction des émissions et des hautes techniques sont nées au moment historique opportun. Dans le domaine de l ‘éclairage, sur la route où on poursuit l’éclairage vert, la naissance et le renouvellement des hautes techniques de l’éclairage ont pour but de devenir plus écologiques et plus économiques.

Les installations de l’éclairage, en tant que source majeure de la consommation de l’électricité, ont connu plusieures générations de renouvellement. Jusqu’à présent, la quatrième génération des installation est déjà née. La lampe sans électrode, comme quatrième génération de la source lumineuse est devenue une quantité inconnue sur la scène de l’éclairage vert qui est irrésistible.

Si on dit ainsi, c’est parce qu’elle a répondu complètement aux quatre indices de l’éclairage vert prendre la lampe sans électrode LVD pour exemple

 

1.        haute efficience et économie d’énergie : la lumière efficace atteint 150 Plm/W, une longévité de cent mille heures, elle peut économiser plus de quarante pour cent d’électricité par rapport à la lampe écologique ordinaire et plus de soixante-dix pour cent par rapport à la lampe d’halogénation et plus de quatre-vingt dix pour cent d’électricité par rapport à la lampe traditionnelle.

2.        protection de l’environnement : avec l’anneau magnétique, elle peut chasser les radiations ; sans récupérations des lampes usées et pollution de mercure.

3.        sécurité :les installations des luminaires anti-déflagrants sont de meilleure norme .

4.        confort : sans scintillations ni éblouissements, l’indice thromogère dépasse quatre-vingt, et l’ effet visuel est excellent.1b05ce8950a860990e244489

Publié dans Présentation

Commenter cet article