La mobilisation contre la réforme des retraites faiblit

Publié le par LVD Sabine

U3639P1T1D21375424F21DT20101029074454.jpgLa nouvelle journée de grève et de manifestations organisée jeudi 28 octobre en France contre la réforme des retraites a été marquée par une forte baisse de la mobilisation. Combiné aux vacances de la Toussaint, le vote, mercredi par le Parlement, de la loi qui repousse à 62 ans l'âge légal de la retraite a pesé sur la densité des cortèges et la participation aux grèves.

Les différentes manifestations à travers la France ont rassemblé 560 000 personnes, selon le ministère de l'intérieur, et près de deux millions selon la CGT. Les estimations étaient respectivement de 1,1 et 3,5 millions de mêmes sources lors de la précédente journée nationale de mobilisation, le 19 octobre.

Deux cent soixante-neuf défilés étaient prévus en France pour cette septième journée d'action organisée depuis début septembre pour protester contre le projet de loi, dont la mesure la plus contestée est le recul à 62 ans de l'âge de départ à la retraite. Partout, la présence des lycéens et des étudiants a paru moindre dans les cortèges, encadrés par de forts dispositifs policiers.

L'intersyndicale doit se retrouver le 4 novembre pour faire le point sur la suite du mouvement. Une autre journée de mobilisation a d'ores et déjà été décidée, samedi 6 novembre, pour permettre aux salariés du privé de se faire entendre. Les dirigeants syndicaux évoquent, sans plus de précision pour l'instant, de "nouvelles formes d'actions" et rejettent en bloc l'idée de troquer les retraites contre des négociations sur l'emploi des jeunes et des seniors.

 

 

Publié dans Divers

Commenter cet article