La répartition de l'intensité lumineuse du luminaire

Publié le par LVD Sabine

Tout le temps, pas mal gens ne comprennent pas ce que la courbe photométrique du luminaire. Comme on peut la comprendre ? La courbe photométrique est en effet quelque chose de très abstrait. Il faut avoir une très bonne imagination pour l'espace. Donc, j'écris cet article pour expliquer ce que la forme d'espace de la courbe photométrique du luminaire.

Lumières émis par illuminant (source lumineuse ou luminaire) se varient considérablement dans l'espace. Certains s'étendent aux alentours, tels que lumières émis par la source de lumière nue. Certains se focalisent dans un petit espace, tels que lumières émis par le projecteur. La forme de la répartition de la lumière dans l'espace se varie avec la forme de la source lumineuse et la forme du réflecteur, soit la forme du luminaire. Pour montrer la distribution complète de l'intensité lumineuse dans l'espace, c'est important de trouver une représentation appropriée.

L'intensité lumineuse jetée dans toutes les directions dans l'espace, si on la représente en utilisant la longueur des segments de lignes correspondants, l'intensité lumineuse plus grande, le segment de ligne plus long. Un graphique ayant une surface lisse avec trois dimensions sera dessiné en connectant les segments dans toutes les directions, Ce graphique est la forme de la répartition de l'intensité lumineuse dans l'espace, soit intensité lumineuse de trois dimensions. Comme figure 1 :

 

a.    Intensité lumineuse de la source de la lumière nue       b.    Intensité lumineuse du luminaire

La distribution de l'intensité lumineuse dans l'espace devient intuitive avec la représentation de l'intensité lumineuse de trois dimensions. On peut comprendre
rapidement. Mais les graphiques dans les rapports de test donnés par l'institution de la détection sont les graphes planaires, qu'ils s'appellent courbe photométrique.

a.    Stéréogramme de l'illuminant

   b.  Ligne rouge : l’intensité lumineuse 0-180o, ligne bleue : l’intensité lumineuse 90-270o

     

      Figure a est le stéréogramme de l’illuminant qui indique clairement tous les angles, figure b est le profil de l’intensité lumineuse de trois dimensions de0-180o et de  90-270o


      Afin d’observer plus intuitivement la forme de trois dimensions, je prends le courbe photométrique du luminaire 0612B de Hongyuan LVD lampe à induction comme exemple, regardez ensemble la démo dynamique>>>

 

 

 

Publié dans Théories

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hugodeco 09/02/2010 21:26


bonne soirée dans la lumiere , biz


LVD Sabine 21/02/2010 01:16


merci de ta visite, bon dimanche à toi, j'espère qu'il y a plein de lumière de soleil dimanche en France.
Sabine