Libye le 19 Mars 2011

Publié le par LVD Sabine

La France a lancé le début de intervention militaire internationale sur le territoire libyen, après un sommet diplomatique à Paris. Nicolas Sarkozy a indiqué que des avions français, qui survolent déjà le territoire libyen, empêchent déjà des attaques aériennes contre Benghazi et sont prêts à intervenir contre des blindés de l'armée. Kadhafi peut "encore éviter le pire" en respectant la résolution de l'ONU, a ajouté le chef de l'Etat, pour qui "la porte de la diplomatie se rouvrira lorsque les agressions cesseront". Londres participera à cette opération, tout comme le Canada. L'Allemagne soutient la démarche, mais n'enverra pas de forces militaires.

A 17 h 45, un avion français a ouvert le feu contre un véhicule de l'armée libyenne. Deux patrouilles françaises, soit environ une vingtaine d'avions, sont pour l'instant en opération sur le territoire libyen, selon le ministère de la défense. Le porte-avion Charles de Gaulle devrait appareiller dimanche. Deux frégates de défense aérienne sont actuellement au large de la Libye.

Au lendemain d'un cessez-le-feu unilatéral, les combats se poursuivaient dans l'est de la Libye. Les rebelles, retranchés dans la ville de Benghazi, étaient la cible de bombardements intenses par les troupes pro-Kadhafi. Un avion militaire, vraisemblablement un MiG-23, a été abattu sous les caméras des télévisions internationales. Le pouvoir libyen assure toujours ne pas être à l'origine de ces attaques, accusant les rebelles de ne pas respecteur le cessez-le-feu.

 

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article